Hébergé et dirigé par l’UNESCO, le Programme mondial des Nations Unies pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP) coordonne sous la houlette de l’UNESCO le travail des membres et partenaires d’ONU-Eau.

Chaque année, ce programme rédige le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR). Ce rapport offre une image exhaustive de l’état des ressources mondiales en eau douce et transmets des recommandations et propose des analyses de cas afin de permettre aux décideurs, aux gestionnaires de l’eau et plus largement à la société civile d’améliorer les capacité de gestions de cette ressource essentielle.

Présenté le 22 mars à l’occasion de la journée mondial de l’eau, le dernier rapport s’intéresse à l’eau en tant que moteur de croissance et source d’emplois. 

Les emplois dans les secteurs de l’eau se regroupent en trois catégories à savoir:

  • la gestion des ressources en eau, notamment la gestion intégrée des ressources en eau et la remise en état des écosystèmes et leur assainissement;
  • la construction, l’utilisation et le maintien des infrastructures liées à l’eau;
  • la prestation de services liés à l’eau soit l’approvisionnement en eau, l’assainissement et la gestion des eaux usées.

Le rapport estime que plus de 1.4 milliards d’emplois, soit 42% de la main d’œuvre active du monde, sont fortement tributaires de l’eau et que 1.2 milliards sont modérément dépendants de l’eau. Au final, pas moins de 78% des emplois sont liés plus ou moins fortement à l’eau !

Sur plus de 160 pages, le rapport s’articule autour de la relation – parfois complexe – entre l’économie, l’emploi et l’eau pour ensuite s’intéresser à des thèmes spécifiques sans oublier la cartographie générale de l’eau et de l’emploi par grande région géographique.

En définitive, on retiendra de cette étude un panorama très complet – et rehaussé d’une vaste bibliographie – des relations entre l’eau et l’emploi et que ce secteur est fortement générateur d’emploi. Pour mémoire, pour un dollar investi dans le domaine de l’eau, le rendement s’estime entre 3 et 34 dollars. Pour les Etats-Unis, chaque emploi créé dans l’industrie locale de l’eau et de l’assainissement génère 3.68 emplois indirects dans l’économie nationale (Bureau of Economic Analysis du département du Commerce des États-Unis) tandis que chaque million de dollars investi dans un domaine lié à l’eau, que ce soit liés à des infrastructures, à des solutions de traitement ou d’approvisionnement voire dans les mesures de protection et de conservation, la création d’emploi s’estime entre 10 et plus de 70.

A télécharger:

World water report 2016  / Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2016, l’eau et l’emploi

l’eau et l’emploi – résumé / Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2016, l’eau et l’emploi – résumé

Partager cet article via