Les normes ISO 9000 et 14001 se mettent à jour et se compléteront bientôt de la norme 45001

Publiées à la suite courant septembre 2015, les nouvelles versions des normes ISO 9001 et 14001 sont désormais en vigueur et laissent aux entreprises jusqu’en 2018 pour s’adapter à ces nouvelles versions.

Publiée pour la première fois en 1987, les normes ISO sont régulièrement révisées. Au vu de l’évolution des organisations, il était nécessaire de tenir compte des évolutions du monde du travail mais aussi de proposer un référentiel commun avec d’autres normes.

Un système de management de la qualité peut être défini comme une démarche basée sur le concept d’amélioration continue et visant à définir comment un organisme peut répondre aux attentes des clients et des autres partie prenantes à son activité. La norme ne précise par les objectifs ni les moyens pour les atteindre. Il importe donc que l’organisme définisse lui-même les objectifs à atteindre et la manière d’améliorer les processus pour les atteindre.

iso9001_schema

Principaux changements

  • Structure de haut niveau: A des fins de simplification, la norme ISO 9001:2015 repose désormais sur une structure dite de « haut niveau ». Les nouvelles normes ISO disposent d’un même squelette soit des textes de base identique, des termes et des définitions communs. Ceci simplifie grandement la mise à jour de la documentation lorsque l’organisme est certifié selon plusieurs référentiels.

 

  • Approche basée sur les risques : l’organisation doit mener des analyses de risques et d’opportunités. L’organisation doit conduire des analyses sur les dangers potentiels qui la guette en ayant aussi défini son environnement global. Ces analyses doivent mettre en évidence les opportunités ou chances et conduire à la mise en œuvre  d’actions. En conséquence, la notion d’actions préventive disparaît de la nouvelle norme.

 

  • Parties intéressées : Dans une vision systémique de l’entreprise ou de l’organisation, l’identification des besoins et attentes de ses parties intéressées prend de l’importance. Il y a donc une extension de cette notion qui s’appliquait par avant aux clients. Désormais, les parties intéressées comprennent les clients, les fournisseurs, les autorités politiques, la société civile etc. ces parties intéressées doivent être précisées et définies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article via