annuaire_hydrologique_suisse_2014L’Office fédéral de l’environnement OFEV a publié l’annuaire hydrologique de la Suisse pour l’année 2014.

Ce rapport, organisé en cinq parties, présente un panorama complet de l’évolution hydrologique durant l’année 2014 et offres des comparaisons intéressantes en regard des autres années.

Tout d’abord, bien que l’été 2014 fut passablement arrosé (en certains endroits, les précipitations se sont élevées à près de 200% de la valeur de référence pour la période 1981-2010, juillet ayant pour sa part enregistré parfois le double ou le triple des précipitations moyennes), l’année 2014 fut une des années les plus chaude depuis le début des mesures en Suisse en 1864. Globalement, on observe une valeur de la température supérieure de 1,2 ºC par rapport à la moyenne sur la période 1981-2010, conditionnée par un automne et un début d’hiver très doux jusqu’à Noël.

Ceci a notamment eu pour conséquence une augmentation de la température de l’eau dans la plupart des bassins versants mais aussi des épisodes de crues particulièrement importants dont les temps de retour se sont situés dans la fourchette de 10-30 ans voire 50-100 pour quelques cours d’eau.

Malgré les températures élevées, l’OFEV souligne qu’il n’y a pas eu d’hécatombes de poissons comme cela s’est produits dans les périodes de canicules. De même, bien que la fonte des glaces se poursuive avec une perte de l’ordre de 0.75% soit 380 millions de mètres cubes pour la période 2013-2014, cette réduction s’est toutefois révélée moins importantes que d’autres années.

Au-delà de dresser un portrait de l’année écoulée sur le plan hydrologique, climatique et glaciologique, cet annuaire est un outil à valeur historique qu’il convient de conserver, mettant peu à peu en évidence les changements globaux auxquels nous ne cessons d’être confrontés.

C’est donc un instrument pratique dont nous recommandons la lecture.

Partager cet article via